Accueil Norvège La mer des barents – Norvège

La mer des barents – Norvège

3
0
52

Un petit mot pour dire que j’y suis pas encore.

Tout s’était trop bien passé jusqu’à mon arrivée à Måløy. Il se tramait quelque chose de louche… Pas de retard ni de train, ni d’avion, le voyage s’est bien déroulé comme prévu, et je retrouve mon pote norvégien Karl qui m’attendait à l’arrêt de bus. Bon il pleuvait (il pleut toujours d’ailleurs) et il faisait froid, mais sinon rien à déclarer.
Et là PAF, en arrivant à mon bateau, j’apprends qu’il doit partir sous peu pour des réparation, un peu au nord de Bergen, soit 6 heures de mer plus au sud de Måløy.

Deux options:
- soit je reste à Måløy pour ma visite médicale, mais je dois dormir à l’hôtel quelques nuits (hôtel + restaurant = un bras en moins)
- soit je tente de déplacer mon rendez-vous et je peux séjourner sur le bateau jusqu’au retour à Måløy.

Je choisis l’option numéro deux, et déplace le rendez-vous à mardi matin. Un peu déçu car j’aurai pu finalement rester 3 ou 4 jours supplémentaire en France, mais bon je suis sur la bateau, content de prendre la mer pour quelques heures sans avoir à travailler.

Pour le coup, si je considère Måløy comme un endroit proche du trou du cul du monde, je ne dispose plus d’adjectifs pour décrire le lieu où j’arrive. Perdu au milieu de nul part, un petit renfoncement le long d’une côte montagneuse abritant un grand bâtiment et le nécessaire pour bricoler et sortir de l’eau les bateaux dans le besoin.

Le bateau est d’ailleurs rapidement sorti de l’eau, mais il reste sur le quai car un autre navire déserté occupe déjà ce grand bâtiment. Une sorte d’échelle sophistiquée d’une bonne quinzaine de mètre presque à la verticale permet d’accéder/de sortir du bateau. Le capitaine et le machiniste partent le lendemain (samedi midi) jusqu’au lundi pour rejoindre leur famille à une heure de route.

Ce week-end fut donc un peu particulier: seul sur le bateau hors de l’eau dans un décors chaotique, des bruits de chaine, de machine, de bâche qui claque, des fois des ouvriers de passage, des fois une sensation de seul au monde, le tout sur fond de bourrasques de vent et de pluie… De quoi repeindre son froc dès la nuit tombée.
Pas de bol, le grand bâtiment coupe tout juste l’accès à internet par satellite. Heureusement on m’a confié un peu de peinture pour le week-end.

Finalement, les réparations sont plus longues que prévues. Je dois rentrer sur Måløy ce soir (lundi) par « l’express boat » (un bateau de transport côtier) pour attraper ma visite médicale demain matin, et donc quand même dormir à l’hôtel deux nuits (!) en attendant le retour du MS SJØVÆR, probablement mercredi dans la matinée. Tout l’équipage devrait arriver dans la journée, on chargera tout le nécessaire, et on aura plus que trois jours de mer pour rejoindre notre zone de pêche dans la mer des barents

La routine quoi.

  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • Tempête en mer des Barents – Norvège

    Je profite à contre coeur d’un repos forcé pour donner quelques nouvelles. Tout alla…
Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • Tempête en mer des Barents – Norvège

    Je profite à contre coeur d’un repos forcé pour donner quelques nouvelles. Tout alla…
Charger d'autres écrits dans Norvège

3 Commentaires

  1. cao

    17 septembre 2012 à 21:55

    Coucou Pierrot, hébé, quelle aventure, tout seul sur ce bateau au milieu de nulle part. Je suis contente que tu aies aimé la horde du contrevent, j’espère que tu as pu aussi te reposer un peu avant les Barents.
    Je te souhaite beaucoup de courage et suis contente que ton bateau soit réparé et en bon état pour cette expédition.
    Des Bises et gros courage

    Cao

  2. maman

    19 septembre 2012 à 11:15

    Coucou
    « La horde du contre-vent a été bien vite torchée » Et dire que depuis hier je cherche une contre-pétrie dans ce titre accrocheur …
    Plein de baisers de
    Maman

  3. journaldunvoyageur2

    19 septembre 2012 à 20:12

    Non non, pas de contre-pétrie ! Juste un bouquin qui m’a été offert par Cao.

    D’ailleurs Cao, j’avais lu celui de Nélé aussi, c’est plutôt sympa. Je l’ai laissé chez maman…
    Sinon, ça y est, mon bateau revient demain dans l’après-midi, il était temps.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Cap Reinga & Péninsule de Corromendel – NZ

Coucou tous le monde, Nous revoilà de nouveau à Auckland en Nouvelle-Zélande ce soir, aprè…