Accueil Norvège Pêche à la palangre – Norvège

Pêche à la palangre – Norvège

2
0
61

Le coup d’envoi du match de l’euro 2012 entre l’Angleterre et l’Italie vient d’être sifflé. La France n’est déjà plus en course dans cette compétition suite à une défaite méritée hier. Et moi dans tout ça, je savoure quelques heures de repos supplémentaires pendant cet entre-deux trip, seulement moyennement intéressé par le football malgré une belle frappe d’un italien à la 3ème minute.

On a arrêté de pêcher la nuit dernière pour cette première partie du voyage. Aujourd’hui fut consacré au nettoyage complet du bateau, au repos évidemment, et puis même au blog du coup ! Tout se passe bien, l’ambiance est bonne, et on a attrapé beaucoup de poissons jusqu’ici, donc il reste plus qu’à espérer que la 2ème partie sera aussi bonne. J’ai finalement réussi à trouver les noms français des poissons que l’on pêche, du moins à cette période de l’année: principalement de la lingue (ou Julienne, white ling en anglais), du lieu et quelques moruettes (sorte de petit cabillaud).

On est actuellement en direction de Måløy pour décharger nos prises, soit plus ou moins 140 tonnes de poissons il me semble, avec une moyenne de 6 tonnes par jour de pêche (environs 300k euros à la revente). Le principe de la pêche à la palangre: on jette les lignes le matin, vers 5h AM, pendant 4 ou 5 heures environs, puis on passe le reste de la journée à les récupérer, attraper et égorger les poissons désirés, relâcher les indésirables, et remettre en ordre les cordes, et les hameçons, le tout dans un système de rotation des effectifs bien étudié, 24h sur 24.

Donc demain, on décharge, on fait quelques emplettes, et on repars pour 3,5 semaines, probablement au même endroit. Ensuite j’aurai 7 semaines de repos bien méritées, puis le prochain départ sera aux alentours du 15 septembre pour la mer des Barents cette fois, où l’on se concentrera sur les morues et cabillauds.

À l’exception d’aujourd’hui où mes cernes ne m’arrivent plus qu’au bas du nez, mon état général est proche de celui d’un zombie. La situation de mes mains s’est quelque peu stabilisée, j’ai même récupéré cette semaine l’usage de deux doigts supplémentaires ! Le bon côté des choses, outre l’aspect financier, c’est que la plupart de mes fisherman’s friends (je voulais la faire celle là) m’ont tous dit qu’ils s’étaient jurés de ne plus jamais remonter sur un bateau de pêche après leur premier trip. Je n’en suis qu’à la moitié, je ne vous le fais pas dire, mais quand même je suis plutôt optimiste !

Sur ce, après avoir mangé une 5ème fois dans la journée, la norme ici, je m’en vais me recoucher.

Bonne nuit à tous.

  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • Tempête en mer des Barents – Norvège

    Je profite à contre coeur d’un repos forcé pour donner quelques nouvelles. Tout alla…
Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • Tempête en mer des Barents – Norvège

    Je profite à contre coeur d’un repos forcé pour donner quelques nouvelles. Tout alla…
Charger d'autres écrits dans Norvège

2 Commentaires

  1. Maman

    1 juillet 2012 à 18:18

    Oh, c’est terrible ce que tu décris là, et j’espère que tu peux utiliser des gants . Je connais le poisson Julienne, c’est très bon. Aujourd’hui, 4 gouttes de pluie, mais cela a rafraichi l’atmosphère et le jardin.
    Je t’embrasse fort,
    Maman

  2. kao

    1 juillet 2012 à 19:32

    Courage mon Pierrot ! Tu es sacrément courageux. A bientôt, bon courage pour la 2° moitié. Bisous
    Cao

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Queenstown & Timaru – Nouvelle-Zélande

Après être parti tôt de Queenstown ce matin pour rejoindre Timaru, on s’est rendu co…