Accueil Thailande Thaïlande – Le retour.

Thaïlande – Le retour.

4
0
56

Un grand passage à vide depuis la dernière fois. La raison est simple: Pour voyager longtemps, il faut aussi travailler dur, et économiser. Donc, après 6 mois intensif d’Intérim en France (Un problème de logement de dernière minute m’a empêché de retourner travailler en Norvège cette saison), me voilà de retour au royaume du Siam, la Thaïlande.

  • D’abord le trajet,

Une petite frayeur en arrivant à la gare SNCF puisque mon premier train avait déjà 25 minutes de retard. En arrivant à Lyon, j’ai pu voir ma correspondance partir, sans moi. Avant de cracher sur la Société Nationale des Chemins de Fers, je précise qu’ils m’ont directement passé sur le TGV suivant, surclassé en 1ère classe, et j’étais toujours dans les temps pour mon avion. Le reste du parcours se déroulera sans accrocs.

Sur place, il faut reprendre les bonnes habitudes (je vous laisserai déduire le message subliminal), c’est pas si rapide que ça. Puis un bon plat bien épicé pour faire passer les constipations aériennes; Quelques siestes pour se mettre à l’heure thaï (+ 6 heures en hiver, + 5 heures en été), et le tour est joué.

 

  • Ensuite les projets.

Mon objectif lors de ce voyage est de m’installer à Bangkok, et d’ouvrir un petit business, le temps de faire le point, et de perfectionner le Thaï.

Hier je suis allé visiter l’immeuble que l’on va louer. Je ne pouvais espérer mieux (en fait, je m’attendais à beaucoup moins bien pour beaucoup plus cher!). Je résume: quatre étages plus une grande terrasse au 5ème (étage de 35 mètres carrés environ), des petits balcons à chaque étage, une grande cuisine, deux salles de bain, et une porte vitrée coulissante à l’entrée, parfait pour ce que l’on veut faire. Le tout en parfait état avec une belle vue sur Bangkok (bon évidemment pas au rez de chaussée la vue).

Le juste prix: 8 000 THB, c’est à dire 200 euros / mois.

Emménagement prévu dimanche prochain, soit dans 6 jours. Ensuite, il restera le plus gros à faire: tout installer, et s’intégrer…

 

Ajout: Me voilà chez moi depuis trois semaines déjà. L’installation est finie, même si l’on manque de fournitures comparé à la taille de l’immeuble.C’est bien agréable d’avoir un chez soi, d’autant que tout se passe au mieux pour le moment. L’ouverture est prévue sous peu…

Sauf peut-être pour la langue qui me pose pas mal de problèmes, et beaucoup de frustration: de ne pouvoir comprendre et parler suffisamment. Mais j’ai déjà retourné le sablier. Ça finira bien par rentrer.

D’autres nouvelles quand l’inspiration sera plus grande.

 

Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
Charger d'autres écrits dans Thailande

4 Commentaires

  1. Maman

    17 janvier 2011 à 19:33

    Bonjour
    Voilà une affaire qui a l’air de vouloir démarrer sur les chapeaux de roue !
    On attend de voir la suite avec impatience !!!
    Je t’embrasse
    Maman

  2. cao

    20 janvier 2011 à 21:56

    et bon Anniversaire frangin…Bises

  3. Jul

    21 janvier 2011 à 19:56

    Alors salut Pierrot ça y est t’es de retour :)
    Racontes qu’est ce que tu vas faire dans cette grande maison ???
    Et puis si l’hiver a bien commencé depuis le solstice … Le 21/12
    Bonne continuation et bon anniv :)
    J.

  4. n'oliv

    23 janvier 2011 à 11:48

    Salut Pierrot,

    ça y est, tu t’installes en Thaïlande … fini la Norvège ???

    en attendant la suite de ton récit, je te souhaite une bonne année 2011 avec tout le bonheur que tu mérites …

    bonne année à toute ta famille, bises

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dharamsala – Inde du nord

Un petit post rapide de Dharamsala en Inde, où il n’y a pas grand chose à faire non …