Accueil Inde Leh au Ladakh – Inde du nord

Leh au Ladakh – Inde du nord

3
0
50

Sacré changement depuis Katmandou! Je suis arrivé ce matin au Ladakh dans le nord de l’Inde, plus précisément à Leh, perdu au milieu de nulle part… Des paysages magiques, bien loin de tout ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant.  Si l’on oublie la géographie, j’ai clairement quitté l’Asie pour le moyen orient (si l’on oublie aussi un peu l’hindouisme).

Haaa non, je devrais plutôt commencer par le commencement: l’aéroport de Katmandou. C’est sans aucun doute le pire aéroport où je sois allé (forcément, c’était avant d’arriver à Leh). Personne n’est autorisé à entrer sans un passeport et un billet d’avion. Une fois entré, on a droit à un contrôle aux rayons X. Ils me confisqueront mon briquet… (le 1er) Bref, nous voilà dans l’aéroport. Une fois enregistré, et le sac confié au personnel de ce lieu plutôt surprenant, l’envie d’une cigarette me prend. Je me dirige vers la sortie, mais non, on ne ressort pas. Bon, je me renseigne, et apprends qu’une salle fumeur se trouve à l’étage. Je monte donc les escaliers, et trouve effectivement un endroit où fumer. Merde, je n’ai pas de feu, et il n’y a pas d’autre fumeur. Je retourne me renseigner: il y a d’autres endroits pour fumer après le contrôle pour l’embarquement. Ok, je redescends rejoindre Romain et Diego. Romain avait son avion quelques heures après nous, on est donc resté avec lui un moment, la cigarette pouvant attendre. 40mn avant le départ, on dit adieu à Romain (moment nostalgie), et on se dirige vers le check-in final. On passe l’immigration, je sors une cigarette, et juste avant de demander du feu à un autre fumeur, je vois Diego au loin, l’air en panique… Je range ma cigarette, le rejoins, et là, deux hôtesses qui étaient avec lui, m’expliquent brièvement que l’on est les derniers passagers à embarquer, et que tout le monde nous attend! Il restait alors bien 35mn. Ouh putain, il commence à me courir sur le haricot dans cet aéroport. On se précipite sous la pression au contrôle des passeports, billets, et sacs pour la 133eme fois, ou une nouvelle surprise m’attend: les piles sont interdites dans l’avion! Ils me prennent 4 piles rechargeables (mon jeu de rechange), mais j’ai quand même réussi à négocier le droit de garder les 4 piles qui étaient dans l’appareil photo! On continue notre parcours du combattant pour arriver dans une petite salle donnant sur la piste, où un bus nous attendait. On sort du bus devant l’avion, et là, grandiose, magnifique, un nouveau contrôle des sacs avant de monter dans l’avion. Je finis finalement par rejoindre mon siège le nez rempli de moutarde.

Vingt minutes avant la fin de mon film (slum dog millionaire), on arrive à Delhi. La clim bien présente dans l’avion (au passage je recommande vivement jet airway) nous permet d’apprécier au mieux les 42 degrés qu’il fait à Delhi. On trouvera un hôtel près de l’aéroport où passer une chaude nuit.

3h35, réveil. (oui oui, c’est bien le milieu de la nuit) Le taxi vient nous chercher pour nous ramener à l’aéroport, il doit faire 30 degrés encore, mais le peu de ville que nous voyons est plutôt calme par rapport à la veille. Quelque soit l’heure de toute façon, je suis content de ne pas rester ici. Nous embarquerons sans problème cette fois, si l’on ne compte pas la 2ème confiscation d’un de mes briquets (j’avais pris soin de mettre mes piles dans les soutes). Pas de bol, c’est le trajet d’avion le plus merveilleux que j’ai fait, en survolant les montagnes enneigées, l’avion faisait des petits virages pour permettre aux passagers de faire des photos! L’arrivée sur Leh, bien qu’un peu angoissante (l’un des plus hauts aéroports du monde à 3500m, au milieu des montagnes, désertiques en dessous de 5000m, enneigées au dessus) m’a rapidement rappelé pourquoi on était venu ici… Je sors de l’avion en short, tee-chirt et tong, il fait froid! Après une rapide réflexion, la palme d’or du pire aéroport que j’ai pris revient sans aucun doute à Leh.

L’endroit est vraiment impressionnant, et permet de transiter calmement avant les grosses villes indiennes. Le fort de Leh surplombant la ville domine toute l’étendue de ce plateau désertique.

Concernant le milliard d‘indiens, le peu que j’en ai vu ne m’a pas donné envie de faire des efforts: ils ne respectent rien, mais vraiment rien du tout. Un exemple par exemple, les files d’attentes, genre vous faites la queue tranquillement comme tout le monde, mais régulièrement une ou plusieurs personnes se pointent direct au guichet comme si personne n’était là! Des petites choses encore surprenantes pour mon étroit cerveau d’occidental. Mais je vous rassure je ne compte pas rester sur cette mauvaise impression…

C’est tout pour le moment, ce qui n’est déjà pas mal quand même.

Leh
Album : Leh
Photos lunaires de Leh! Rien de plus, les images parlent d'elles-memes...
17 images
Voir l'album

  • Carte de l’Inde.

    Je suis en France depuis quelques jours, et je repars dans quelques jours. Voilà un séjour…
  • Le Taj Mahal d’Agra – Inde

    Le Taj mahal à Agra en Inde, un monument qui me fascine depuis que je suis tout petit, puz…
  • Haridwar – Inde

    Incredible India, et oui, encore et toujours. Un peu trop même ici à Haridwar. Parfois je …
Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Carte de l’Inde.

    Je suis en France depuis quelques jours, et je repars dans quelques jours. Voilà un séjour…
  • Le Taj Mahal d’Agra – Inde

    Le Taj mahal à Agra en Inde, un monument qui me fascine depuis que je suis tout petit, puz…
  • Haridwar – Inde

    Incredible India, et oui, encore et toujours. Un peu trop même ici à Haridwar. Parfois je …
Charger d'autres écrits dans Inde

3 Commentaires

  1. alex

    10 juin 2009 à 11:40

    mets toi aux allumettes !

  2. Maman

    10 juin 2009 à 21:20

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas l’expression le nez rempli de moutarde, mais c’ est très
    parlant. Au moins es tu bien arrivé à Leh, malgré les vicissitudes du voyage. Et les jours qui viennent te montreront les bons côtés de l’ Inde.
    Je t’embrasse fort
    Maman

  3. Eric

    11 juin 2009 à 11:48

    Bonjour Pierro
    Tu ne nous dis pas en quoi l’aeroport de leh est pire que celui de Katmandou , à part la temperature.
    Profites bien des montagnes puis de l’Inde.
    On t’embrasse
    Mireille Papa

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Angkor, Encore – Cambodge

Des petites nouvelles pour dire que tout va bien! Depuis la dernière fois: L’avion p…