Accueil Divers Norvège: Attente d’un bateau.

Norvège: Attente d’un bateau.

5
0
55

Pour les impatients concernant les nouvelles de mon nouveau job: pêcheur en Norvège, ben va falloir patienter encore.

Il y a un bateau qui part la semaine prochaine. Selon le nombre de membres de l’équipage qui repartent pour un autre trip, ou plutôt si des gens ne repartent pas pour le prochain trip (ce qui est probable), j’attaquerai éventuellement la semaine prochaine. Je devrais être fixée ce week-end. Je dois recontacter la boite lundi soir.

Il y a de moins en moins de chances pour que je puisse rentrer en France, puisque si je ne prend pas ce prochain bateau, ce sera peut-être le suivant, et ainsi de suite… Il faut juste que je patiente suffisamment. Il me faudra faire au moins deux voyages pour être accepter, et montrer ma motivation, soit plus ou moins trois mois. Selon ces plans provisoires, qui sont remplis de « et si … « , je devrais rentrer début juin… D’un côté, je suis content d’attendre pour quelque chose, et je me dis que c’est repartit pour un tour: une nouvelle expérience, maritime cette fois. Mais d’un autre, je suis bien déçu de pas pouvoir rentrer un peu. Mon sac était presque fini… (dans le doute)

Il n’y a plus que le suédois et moi à notre maison de Måløy, c’est calme et ça fait plaisir. On peut récupérer un appartement pour la semaine prochaine au cas où, donc à priori ça va le faire. Je pense qu’on déménagera dimanche, enfin je déplacerai mon sac à dos quoi.

Bisous

Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Pêcheur en Norvège.

    (Écrit le 31/05 depuis l’aéroport d’Oslo) Après pas mal d’absence, mais …
  • Voyages & Réflexions

    Mise à jour février 2014 : Mon installation en Thaïlande a échoué et me revoilà en France …
  • Un nouveau voyage: Le Népal.

    Bon ben après un mois et demi d’absence, me revoilà. Mais d’abord, un petit ré…
Charger d'autres écrits dans Divers

5 Commentaires

  1. alex

    27 février 2009 à 14:14

    bon ben attendons lundi …
    passe 1 bon weekend et tiens nous jus .
    grosses bises

  2. cao

    27 février 2009 à 15:02

    muff…
    Pas mieux qu’Alex. Bon week-end. J’espère que tu partiras vite (et du coup que tu seras vite de retour un petit moment en France).
    Je t’embrasse.

  3. eric

    28 février 2009 à 9:12

    Ben ouais!!!
    En attendant on te lira et on te suivra par la pensée.
    Je t’embrasse
    Papa

  4. journaldunvoyageur2

    28 février 2009 à 10:20

    Commentaires de commentaires…

    Une petite reponse speciale pour mon oncle!

    Salut Philippe, C’est bien cool que tu es pris le temps de me laisser ce message. Je savais pas que tu avais fais autant de voile, et je savais pas non plus que tu passais sur le blog!
    Pour la voile, comme je n’ai encore aucune experience, ben tout les conseils sont bon a prendre! Donc merci encore pour ton commentaire.
    Je vais essayer de detailler un peu mes projets actuels, si tu repasses par la, peut etre pourras tu a nouveau me donner ton avis…
    Deja, d’ici peu je devrais devenir pecheur, je pense pour 3 ans environs. Ca va me permettre de me faire une idee sur ce qu’est la vie en mer pendant plusieurs semaines, ainsi que d’apprendre a decouvrir la mer (comme tu le disais: le vent, le sens des vagues, les deferlantes, le mal de mer, le calme plat, …). Il est possible qu’a l’automne prochain je parte au large du cap horn pour pecher le bar du Chili dans les eaux de l’antarctique. Si c’est le cas, je crois que je commencerai directement par les pires situations possibles. Je pourrai relativiser plus facilement par la suite… Ou peut etre pas.
    Ensuite, quand les vacances prolongees seront venues, je pense essayer de faire une croisiere avec un navigateur experimente, pour me familiariser avec la navigation. Pas mal de bon navigateur propose des formules de ce type, et j’ai deja 2-3 contacts.
    Puis je pourrai passer le permis hauturier (epreuve theorique generale, epreuve theorique de navigation, et epreuve pratique).
    A ce stade la, j’espere avoir accumule assez de contacts et d’informations pour m’etre fais une idee assez precise de ce qu’il me faudrait comme bateau (actuellement je me dis qu’un 9m serait bien).
    Il me restera plus qu’a trouver mon bateau, le faire expertiser, et eventuellement: l’acheter.
    Et dans un dernier temps, acquerir tout l’equipements necessaires a la navigation hauturiere.
    Le jour J sera enfin en face de moi…
    Mais le plus important, je ne veux rien precipiter, ca represente un gros investissement pour moi, d’autant que je compte vivre dedans plusieurs annees. Meme si je dois repousser un peu ce fameux jour J… je suis bien conscient que toute erreur peut rapidement tourner au cauchemar.

    J’espere que tout va pour le mieux de ton cote…
    Plein de bises, a bientot.

  5. philippe

    28 février 2009 à 21:11

    Salut,
    Je n’ai peut être pas raison mais je crois que s’initier au dériveur est nécessaire. Je ne dis pas indispensable mais nécessaire. C’est en dériveur que l’apprentissage est le plus direct. Je veux dire par là que tu fais réellement corps avec ton bateau. Il n’y a pas de temps de latence entre la cause et l’effet comme sur un gros voilier. Tu peux commettre des erreurs qui parfois se termineront à l’eau mais tu apprendras à réagir rapidement, à optimiser tes gestes à acquérir des réflexes de voileux. En revanche sur un gros voilier tu as l’impression de maîtriser rapidement . Ton équilibre est moins perturbé que sur un dériveur. Tu ne ressens pas cette sensation de sauve qui peut quand les éléments forcissent. Et c’est là le danger car si te retrouves dans des conditions extrêmes de navigation avec un quillard, l’anticipation est plus que nécessaire. Elle est vitale!
    Je ne peux que t’encourager à te rendre dans une école de voile. Fais du dériveur dans toutes les conditions météo. Apprends à faire naviguer un bateau, à le faire s’arrêter, reculer etc..
    En ce qui concerne l’achat d’un bateau il faut vraiment y réfléchir. En ce qui me concerne je choisirais une coque acier. La fibre avec l’age devient poreuse. Tu vas voir des bateaux en fibre somptueux mais attention à la coque. Tu ne pourras pas le déceler à l’œil nu. Avec une coque acier tu peux aussi te permettre des chocs en mer à l’inverse des bateaux en fibre. Il faut voir…
    Encore une chose. On dit qu’un marin connait deux grands bonheurs dans sa vie: le 1er c’est quand il achète son bateau et le 2ème c’est quand il le vend…
    Je te dis ça mais ce n’est pas pour te décourager, simplement parce que cette phrase me plait. De plus j’aurais voulu posséder un voilier, non pas pour naviguer sur toutes les mers mais tout simplement pour passer mes vacances et mon temps libre en méditerranée. Même dormir dans un voilier au port c’est le pied!
    Allez bon vent et grosses bises
    Philippe

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le parc Chitwan – Népal

J’ai quitté Katmandou assez rapidement finalement, et un peu paradoxalement par rapp…