Accueil Divers Norvège: Fin de saison.

Norvège: Fin de saison.

9
0
53

Coucou!

Enfin un peu de temps pour moi, pour mettre à jour le blog, et surtout pour pouvoir me coucher sans réveil! On a fini le boulot hier soir, après un mois et demi de fou. Maaloy Seafood, ma compagnie norvégienne, ferme ses portes jusqu’à septembre prochain.

Ça a été éprouvant: 480hrs de travail environ depuis le 10 janvier (soit environs 40 jours). Un seul jour de repos entre le 27 janvier et le 21 février (soit 1 pour 25). Et lus de 7000 tonnes de harengs emballées pendant ce mois et demi!

Hier c’était donc une ambiance un peu particulière pour le dernier jour, le temps des adieux, un mélange de soulagement et de nostalgie. Le patron nous a payé un sacré repas le midi, et chacun est repartit avec un paquet de saumon fumé de 750g. Plutôt sympa. J’ai rarement été aussi épuisé physiquement et psychologiquement, et même après une bonne nuit de sommeil, il y a encore des traces de ce marathon du poisson… C’est une sacré expérience en tout cas, très enrichissante dans les deux sens du terme. Et demain, je dois appeler ma future compagnie pour en savoir un peu plus sur mes début en tant que pêcheur. Je suis vraiment curieux, de savoir quand je commence et aussi, de savoir si j’aurai assez de temps pour rentrer en France. J’avoue que je commence à être très impatient!

Mais avant, voici une petite histoire que j’avais envie d’écrire, alors la voila…

« Il était une fois, un petit bonhomme sur la planète terre. Son enfance fut heureuse et sans encombres, bien qu’à son gout ses parents furent un peu trop absent, de même que son frère et sa sœur qui désertèrent la maison trop tôt. Mais rien qui ne puisse ni troubler ni déranger outre mesure le bon déroulement de sa jeunesse. De toute façon, rien qu’il ne puisse changer ou regretter. D’une famille aisée, la tâche lui fut cependant simplifiée. Il conclut cette jeunesse par l’obtention de son baccalauréat, puis partit pour l’université.

Rapidement, il constata que ce chemin ne lui convenait pas. L’absurdité et l’incohérence de ce qui l’entourait ne répondait pas à ses attentes, ni à ses espérances. Il décida alors de tout stopper. Perdu pendant quelques temps, n’ayant aucune idée de la meilleure façon d’occuper les nombreuses années qu’il avait en face de lui, il se dit qu’il lui fallait du changement.

Il entreprit donc de partir loin, pendant longtemps. Peut-être y trouverait-il d’autres choses, d’autres idées, d’autres façons de vivre, ou d’entreprendre sa vie…
Comme par miracle, où était-ce simplement son destin, il rencontra au cours de son périple un aiguilleur de vie. Cet aiguilleur (un grand homme malheureusement décédé depuis)  lui donna la possibilité de continuer a tracer son chemin de façon peu orthodoxe, au moins pour un temps. Il partit alors pour une saison hivernale dans un pays à froide réputation.

Renforcé par cette rude expérience, et poussé par son instinct, il continuait de poursuivre sa vie à sa manière, guidé par les 2 seules choses réellement importantes a ses yeux: la liberté, et vivre heureux. Il fit connaissance de nouvelles personnes, qui lui ouvrirent, une fois de plus de nouveaux horizons. Essayant de rester intègre à lui-même, il décida de foncer tête baissée.

Il n’a aucune idée de ce que lui réserve le futur, et il s’en moque. Il attrape les surprises les unes après les autres, savourant les bonnes, oubliant les mauvaises. Il taille sa route à travers le terrain de jeu qui lui est offert: le globe terrestre

 

J’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps pour penser à tout et à n’importe quoi pendant les longues journées de travail que j’ai traversé, et cette envie m’est venue.

Gros bisous à tous.

Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Pêcheur en Norvège.

    (Écrit le 31/05 depuis l’aéroport d’Oslo) Après pas mal d’absence, mais …
  • Voyages & Réflexions

    Mise à jour février 2014 : Mon installation en Thaïlande a échoué et me revoilà en France …
  • Un nouveau voyage: Le Népal.

    Bon ben après un mois et demi d’absence, me revoilà. Mais d’abord, un petit ré…
Charger d'autres écrits dans Divers

9 Commentaires

  1. po et nélé

    23 février 2009 à 16:38

    pour l’instant, un seul commentaire:
    BRAVO !
    Nous t’embrassons.
    PôNélé

  2. maman

    23 février 2009 à 20:38

    Bonjour
    Que de nostalgie dans ce dernier message! mais la force de la jeunesse te pousse vers l’ avant, et je ne peux retenir un petit sourire quand après nous avoir parlé de ton épuisement tu t’étonnnes d’en être encore marqué après une bonne nuit !!! Prends le temps de récupérer avant d’attaquer le dur travail de pêcheur .
    Dans l’ horoscope chinois, le petit bonhomme est un tigre, animal connu pour son indépendance et son intrépidité.
    Prends soin de toi.
    J’espère te voir bientôt
    Maman

  3. cao

    24 février 2009 à 20:37

    Coucou frère,

    ton histoire m’a rendue toute chose…Bravo à toi, que de chemin depuis un an.
    On espère très fort te voir bientôt…
    Plein de bises.

  4. maman

    25 février 2009 à 11:23

    Bonjour,
    Est ce que c’est vraiment une grosse sardine ??? Il semble faire très froid dans ce hangard, et je suis très curieuse des conditions de travail …
    Je suis bien contente de voir ces photos et d ‘imaginer comment tu as vécu ces derniers mois.
    Maman qui t’embrasse très fort

  5. alex

    25 février 2009 à 14:21

    salut fréro
    cool ta petite histoire pour conclure le journal n°2
    j’ espère vraiment qu’il y aura un n°3 et qu’ on te verra bientôt dans le coin
    repose toi bien
    a+

    et la péniche est enfin terminée !!!

  6. eric

    25 février 2009 à 20:06

    Bonjour petit,

    Les photos nous montrent bien ce qu’a été le boulot. Il devait faire plus frais qu’ au Laos! et les tonnes de poissons sont aussi lourdes que les tonnes de plomb!
    On souhaite t’embrasser bientot.
    Papa

  7. po et nélé

    27 février 2009 à 11:03

    Mon petit Pierre
    Pô t’avait mis un mot rapide, mais qui sortait du coeur. Moi, Nélé, je voulais te dire combien j’avais été émue par ton dernier blog. J’espère que l’on va

  8. po et nélé

    27 février 2009 à 11:07

    Un incident a coupé le dernier commentaire. Je continue.
    J’espère que l’on va te voir bientôt, peut-être pour fêter les 5 ans d’Hugues le dimanche 8 mars.
    Je t’embrasse très fort.
    Nélé

  9. journaldunvoyageur2

    27 février 2009 à 14:19

    Commentaires de commentaires…

    Po et Nele, Merci pour les commentaires. Moi aussi j’esperais vous voir bientot. Malheureusement, comme je l’avais dis, mon chemin est parseme de surprises, plus ou moins bonne ou mauvaise. Celle la n’est pas si mauvaise, mais je dois dire que je ne m’y attendais pas.
    Ouai, en fait c’est un peu le principe des surprises, donc finalement je parle pour ne rien dire! Je vous embrasse bien fort tout les 2!

    Maman, oui nostalgie, qui s’est encore accentuee. Le poisson sur la photo n’est pas une grosse sardine mais une morue (ou cabillaud). Ils se nourrissent principalement de harengs, et quelques uns se prennent dans les filets de peche. j’ai etais cependant tres surpris d’apprendre que les pecheurs (de harengs) ne regardent pas ce qu’ils pechent, personne ne tri le poisson, et pourtant il est tres rare de trouver d’autres varietes que nos petits harengs lorsque le bateau decharge sa marchandise.
    Dans l’usine il fait autour de 5 degres, c’est tres bruyant, et c’est du travail a la chaine. Les conditions de travail sont pour le moins mauvaises.
    Meme dans ces conditions c’est plaisant de bosser pour des gens comme ca: on est bien entoures, respectes, tres bien remuneres, et les controles en tout genre sont tres frequents. D’autres questions??? ;-)
    Gros bisoux!

    Philippe, je suis super content de ton message, et vu la longueur, la reponse merite un commentaire independant!!! A tout de suite…

    Cao, toute chose, hein? Je savais pas trop si je publiais ou pas cet article au debut, et puis maintenant j’ai que des retours positifs. Ca me fais bien plaisir. Pour le chemin cette derniere annee, je suis assez d’accord, et surpris moi-meme. Et encore plus si on compte en kilometres…
    Il va falloir que vous gardiez de la barbac un peu plus longtemps, je devrais revenir pour la saison des barbec!
    A bientot sur skype… (Au passage, avis aux amateurs, investissez dans des webcams, c’est vraiment cool…)

    Alex, il faut pas en parler encore, mais il y aura surement un 3, ou peut etre que je continuerai celui la en fait, je sais pas trop encore. Mais Chuuuutt, c’est un secret!

    Papa, que tu as raison, niveau temperatures, si des gens hesitent entre la norvege et le Laos, il fait meilleur au Laos! Et pareil pour les tonnes. Enfin je veux dire que je suis d’accrod avec toi, pas qu’une tonne est plus legere au Laos!
    Dire que j’etais pret a regarder les avions quand tu m’as appele…
    Gros bisoux.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Carte de l’Inde.

Je suis en France depuis quelques jours, et je repars dans quelques jours. Voilà un séjour…