Accueil Norvège Norvège: Maaløy Seafood AS

Norvège: Maaløy Seafood AS

1
0
52
Hiver 2008/2009 - Maalöy seafood en Norvège.

« From coast of Norway » tel est la devise de mon entreprise Maaløy Seafood AS, inscrite sur chaque côté des boites de carton dans lesquelles on emballe les poissons. Je la connais bien désormais. Ça fait déjà plus d’un mois que je suis à Måløy en Norvège. Le temps passe décidément vraiment trop vite. J’ai pas eu trop le temps d’écrire sur le blog ces derniers jours.

Ce soir, je suis en week-end. J’ai fini à 18h30, et je reprends qu’à 14h demain, peut-être plus tôt, mais au moins je me couche sans réveil. Ça fait presque 20h de repos bien attendus. Ces derniers jours, et surtout les 4 derniers, ont étés assez intensifs. Samedi, petite journée de 12h (12h30 – 00h30), suivie de 15h dimanche (07h30-22h30), puis presque 16h30 lundi (07h30 – 00h00, avec trois fois 30mn de pause tout de même), et enfin une petite « demi-journée » de 11h aujourd’hui (07h30 – 18h30)! Ça, c’est fait.

Pour faire quelques heures supplémentaires (j’avais eu un peu peur qu’on ait pas assez de travail au début…), je me suis arrangé pour rester après le taf et nettoyer les machines (qui sont pleines de bouts de poissons, d’écailles, et de tout un tas de m…. inimaginable). Armé d’un tuyau haute pression et d’une tenue imperméable orange, je m’en vais nettoyer pendant 3 ou 4 heures tous les jours les machines dans lesquelles les harengs sont transformés en filet. Ceci explique cela, ainsi que mon état assez lamentable ce soir !

Mais tout se passe bien, le porte-monnaie se remplit… et le boulot est finalement pas si pénible. Enfin, on s’y fait et on pense à autre chose, parce que si on commence à se dire: « Allez, plus que 14h30 aujourd’hui ! », le temps risque de sembler long. Bref, vous voyez ce que je veux dire. J’ai même changé de poste (une sorte de promotion si on veux), maintenant je suis placé en tout début de chaîne, chargé de collecter tous les poissons abîmés et de stopper la production quand il y a des problèmes. Heureusement, les deux premières heures de la journée avant la première pause de 10mn, je suis encore à moitié endormi, ce qui m’évite d’avoir trop la nausée quand je ramasse des têtes de poissons ou des poissons éventrés au milieu de cette odeur si particulière !

Je voulais aussi préciser quant au précédant article que je ne reniais pas mes racines françaises (j’ai eu une réflexion à ce sujet mais je ne dénoncerai personne!). J’aime la France et je suis fier de voyager en tant que français (Maj 03/2012: je ne suis plus tellement fier d’être français, sauf le rapport à la nourriture, mais qui s’efface lui aussi de plus en plus). Il est vrai qu’actuellement il m’est difficile de ne pas prendre parti pour les salaires de nos confrères nordiques. Simplement, c’est une différence interpellante à mon sens.

  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • L’hiver au-delà du cercle polaire, aux envions de Tromsø.

    Hiver polaire – Norvège

    Un rapide mot lors d’une pause imprévue. Cause: déplacement de 3 heures plus au nord…
  • La mer des barents – Norvège

    Un petit mot pour dire que j’y suis pas encore. Tout s’était trop bien passé j…
Charger d'autres articles liés
  • Koh Phan gan

    Koh Pha Ngan – Thaïlande

    De retour en Asie après presque deux ans en Europe. C’est pas désagréable ! Après qu…
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
Charger d'autres écrits par journaldunvoyageur2
  • Pêche et filet.

    Une belle journée aujourd’hui : presque pas de poissons (mais chut faudrait pas qu&r…
  • Cabillaud

    Un beau cabillaud – Norvège

    Une belle prise en mer des barents le 18/01/2013. Le trip devrait se finir lundi 21/01 ver…
  • Tempête en mer des Barents – Norvège

    Je profite à contre coeur d’un repos forcé pour donner quelques nouvelles. Tout alla…
Charger d'autres écrits dans Norvège

Un commentaire

  1. cao

    11 octobre 2008 à 22:20

    Ah, te voilà donc « chef de ligne »…
    A ce train, petit émigré aux dents longues, tu sera promu responsable d’exploitation l’an prochain…
    Je te trouve bien courageux…Je pense que ton travail présente certaines similarités avec celui qu’effectuent les salariés de l’abattoir que je connais.
    Et franchement, les journées de 14 heures 30, ça doit être très dur.
    Il n’y a pas de durée légale quotidienne de travail en norvège ?
    Aujourd’hui, on est allés à un festival de BD enfant et littérature enfantine à La Bégude de Mazenc. C’était classe.
    Hugues a écrit plein de mots en nous demandant les modèles. Il connait bien les lettres et les chiffres maintenant ; il compte sur ses doigts ; il dessine de magnifiques lions.
    Rachel a reçu un téléphone pour son anniversaire. Elle a eu l’air très contente et elle a dit en le mettant à son oreille :
    -allo i ?

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Norvège: Travail et harengs.

Norvège – Måløy : Comme annoncé dans l’article précédant, je viens de bosser 4…